... ... Forced The Reason ... ...



...
...
 
Copyright AndeinerSeitenureineWeile ©
 
...
 
4. La Raison
 
...
...


« Merci beaucoup pour votre aide. » Dit Tom en refermant le capot de sa voiture.

« C'est pas un problème, Tom. » Dit Mr Martin, le père de Jenny, en ramassant ses câbles. « Tu devrais peut-être penser à acheter une nouvelle batterie. La tienne semble être sur le point de rendre l'âme. »

« Elle en approche, je sais. » Approuva Tom, secouant la tête et grattant juste sous sa casquette de baseball. Il avait acheté sa vieille voiture pourrie à un ami de la famille. « J'ai commencé à mettre de côté dans l'espoir que quand elle lâchera, j'aurai assez pour en acheter une nouvelle. »

Mr Matin avait entendu sa fille se plaindre de combien les garçons Kaulitz devaient travailler depuis que leur père avait été renvoyé. Il respectait ces garçons pour leur aptitude à tenter de faire de leur mieux dans cette situation et pour leur sens des responsabilités. Jeff Martin ne pouvait pas s'empêcher de les prendre en pitié ; c'était vraiment des enfants altruistes.

« Tu sais, un peu d'aide pour peindre le hangar me serait utile si tu es intéressé par un peu d'argent. Ça ne prendrait qu'un après-midi si tu as de l'aide, tu pourrais même emmener ton frère. Jenny ne veut même pas lever un pinceau. » Ajouta-t-il en riant. Il aurait proposé à Tom de lui avancer l'argent tout simplement, mais il savait que ce garçon humble refuserait. Tom avait été clair quant au fait qu'il n'était pas un cas de charité et qu'il travaillerait pour mettre du pain sur la table.

Les yeux de Tom s'éclairèrent à la proposition. Son petit boulot à l'épicerie Elms, empiler des boites, ne payait pas très bien, il s'était donc mis à chercher n'importe quel petit boulot à faire sur le côté. Il râtelait des feuilles, tondait des pelouses, peignait des barrières, tout ce qui devait être fait. Et de gains, il ne mettait jamais que quelques dollars de côté pour se faire plaisir.

« Je pourrais venir samedi, le restaurant est fermé, donc Bill pourrait venir aussi. » Dit Tom, et soudainement, son visage s'affaissa. « Oh, je ferai mieux d'y aller. Bill a dû m'attendre et je n'ai pas envie qu'il croit que je l'ai oublié. »

« Pas de problème. » Dit Mr Martin, serrant la main de Tom, puis regardant le garçon monter dans sa voiture.

« A samedi. » Dit Tom en faisant un signe de la main, et il démarra en direction du parc.

La maison de Jenny était au coin de la rue Mulberry et de la rue Pine. Tout au long de cette même rue, les intersections se suivaient ; rue Cherry, rue Pine, rue Maple, rue Walnut, rue Spruce, rue Linden, puis rue Redwood. L'entrée du parc était sur la rue Linden, à seulement cinq à sept minutes en fonction du trafic. Et en marchant, ça prenait entre quinze et vingt minutes.

Tom aurait été à l'heure pour prendre Bill si sa satanée Chevrolet n'avait pas décidé de le lâcher. Il s'occupait bien d'elle, mais ... C'est quoi ça ?

« Bill ? » L'appela Tom, abaissant sa vitre en voyant la silhouette de son frère marcher le long de la rue Mulberry dans la direction opposée au parc, vers la maison de sa petite amie. « Bill, où est-ce que tu vas ? Monte. »

Tom passa la marche arrière et recula en direction de son frère. « Tu aurais du m'attendre au parc, que ce serait-il passé si je ne t'avais pas vu ? Papa et Maman auraient eu une attaque si je t'avais perdu. »

Bill devait être fâché, puisqu'il ne se tourna même pas pour regarder Tom. Il se contenta de continuer à avancer, traînant sa veste sur le sol. Ses cheveux étaient ébouriffés et partaient dans tous les sens, et Tom, sentant que quelque chose n'allait pas, laissa la voiture en mode parking avant de sortir, la laissant au milieu de la route.

« Bill, qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi es-tu ... » Tom arrêta de parler quand il arriva plus près de son frère, l'approchant sur le trottoir. Sous la lumière orangée de l'éclairage public, Tom pu voir des bleus naissant sur le menton et l'½il droit de son frère, une écorchure sérieuse sur sa joue, et de la saleté sur sa chemise de travaille normalement blanche et propre. « Bill, est-ce que quelqu'un t'a agressé ? »

Bill acquiesça lentement, sans un mot, et Tom sentit son estomac tomber et s'écraser contre le trottoir.

Tom ne pouvait pas y croire. Bill était connu partout en ville, il était le serveur sympathique, celui qui offrait toujours un clin d'½il ou un sourire accompagné d'une bonne tasse de chocolat Joe. Pourquoi quelqu'un l'agresserait ?

« Est-ce qu'on t'a volé, est-ce qu'on t'a ... » Tom ne savait pas quoi dire, donc il retira rageusement sa casquette et la tordit entre ses doigts. « On doit appeler la police. Est-ce que tu es blessé ? Est-ce que tu sais qui a fait ça ? »

Un autre hochement de tête ; c'est tout ce que Tom reçu en guise de réponse.

« Bill, allez mon gars, tu dois me dire ce qu'il s'est passé. » Insista son frère, sa voix grimpant dans les octaves à cause du sentiment d'urgence. « Tout ça, c'est ma faute. J'aurai du être là, mais cette saleté de voiture m'a lâché encore une fois et ça m'a pris du temps pour la réparer et la faire redémarrer. Je suis désolé Bill. »

Le premier jumeau voulait que son frère dise quelque chose, n'importe quoi, mais tout ce que Bill fit fut de rester là à le fixer, la lèvre inférieure tremblante et les coins de sa bouche pris de spasmes comme s'il allait se mettre à pleurer.

« Je ne sais pas quoi faire. » Dit Tom en chipotant sans arrêt avec sa casquette. Il voulait que Bill lui dise ce qu'il s'était passé pour qu'il puisse aller trouver le gars, ou les gars, ou qu'il soit, et lui rendre la monnaie de sa pièce. Personne ne pouvait blesser son frère et s'en sortir sans représailles. Tom était furieux.

« Je veux juste rentrer à la maison. » Chuchota Bill, son regard fuyant celui de Tom.

« On doit te faire examiner ... Tu es abîmé de partout ! » S'exclama Tom et Bill secoua frénétiquement la tête.

« Non, je veux juste ... Rentrons à la maison. »

« Bill ... »

« Non. »

Tom soupira, vaincu par le caractère têtu de Bill. Il savait que leur mère allait insister pour emmener Bill chez le docteur ou pour appeler la police une fois qu'elle aurait appris ce qu'il s'était passé, et Bill ne serait pas capable de ne pas suivre ses ordres.

« Bill, tu peux me dire ce qu'il s'est passé, je promets de faire en sorte que ça n'arrive plus jamais. » Dit Tom, désespéré, mais Bill se contentant de marmonner qu'il ne voulait pas en parler tout en se glissant sur le siège passager. Son geste fut accompagné d'un grognement étouffé, puis il s'attacha.


...
...
 
Bael ® _____
 
...
...
...

Tags : AndeinerSeitenureineWeile - Forced - MiniFiction - Chapitre O4

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.227.6.156) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lectrisse-fic

    24/02/2012

    La fin est juste frustrante, s’arrête la c'est très méchant vraiment!
    ça ne peut pas finir comme sa

  • vaness-ptite-lectrice

    25/05/2011

    j'aime bien cette suite
    mais pauvre bill il est telement choqué :(
    et tom en colere
    mais est ce que sa ce fini comme sa?

  • littles-stories-about-th

    23/05/2011

    Hello
    Enfin la suite *____*
    J'aime trop cette histoire...Ettonant? *Naooon*. J'adore la façon dont l'auteur fait ressortir la peur de Tom vis à vis de Bill, on la ressent presque et on stresse avec lui. Génial :D
    Veux la suiteee :'(
    Bisous :D

  • nirvana-angelTH83

    23/05/2011

    Histoire d'être vraiment sûre, cette histoire c'est du biorg?? Ils sont vraiment sencés finir ensemble???
    Tu m'dira t'a lu la suite donc..

  • nirvana-angelTH83

    23/05/2011

    Mon dieu!! je suis horrifiée ce pauvre est tellement sous le choc qu'il est même incapable de parler correctement et puis quoi dire et surtout comment le dire

  • gustavette483

    23/05/2011

    trop trop bien j'adore =)
    trop envie de savoir la suite
    gros bisous

  • Madness-of-an-Angel

    23/05/2011

    Haaan, non mais pas possible :O
    Ca peut pas être la fiiiin :O
    Ca s'arrête trop brusquement T_T Haaan, c'est cruel !!!
    J'ai adoréééééééé, surtout que je suis fanatique de Torg et Biorg *o*
    Joyce ♥

Report abuse